Une toiture en chaume : avantages et inconvénients

Le charme indéniable des chaumières qui nous plonge directement dans les contes de fées de notre enfance ! Si l’on pensait que ce type de couverture de maison avait disparu depuis des années, eh bien figurez-vous qu’il revient peu à peu à la mode ! De nombreuses régions de la Bretagne sont encore très adeptes de ce style rustique de toiture. En France, par contre, on n’en rencontre que très rarement dans les campagnes. Pourtant, ces toits de chaume ont fait leurs preuves depuis des siècles et offrent de nombreux atouts. Faisons le tour sur ces différents avantages et puis inconvénients d’une toiture en chaume.

Quels sont les avantages des toits de chaume ?

Avant de répondre à cette question, rappelons-nous un peu ce qu’est le chaume. Il s’agit d’un résidu de culture composé de tiges creuses de graminées comme le blé lesquelles sont recueillies après la moisson puis séchées. Ces tiges vont ensuite être assemblées en fagots puis serrées et attachées solidement à la charpente afin de former une couche de toiture épaisse et étanche.

Ensuite, ce type de toiture présente l’avantage d’être indéniablement séduisant par son charme et sa simplicité rustiques. Par ailleurs, il s’agit d’une toiture à 100% écologique, totalement conseillée pour les amoureux de la nature ! Sa couleur fort attrayante étant neuve s’intègre parfaitement dans un paysage naturel entouré de champs et de verdure.

Puis, outre ce côté esthétique traditionnel, les toits en chaume sont également très résistants aux intempéries telles que le gel, la grêle et la neige. Ils conviennent parfaitement aux régions à basse température tout au long de l’année. De plus, étant un excellent isolant thermique, le chaume limite considérablement les déperditions de chaleur dans le foyer. En effet, il a été démontré qu’à peu près 30cm de cet amas de tiges équivaut à 10cm de laine minérale ; de quoi bien tenir au chaud les occupants de la maison pendant une saison glaciale. Et encore, cette performance thermique peut être décuplée par l’installation de panneaux. Pour cela, il est nécessaire de faire appel à ce couvreur professionnel dans le Cher et Loir qui est un expert dans ce domaine.

Ce n’est pas tout ! Le chaume est également un très bon isolant acoustique. Grâce à cela, le bruit occasionné par la pluie sur le toit est atténué, voire inaudible. Cela va optimiser le confort de vie à l’intérieur de la demeure.

En outre, le poids de cette couverture est assez faible. Par cette légèreté, elle ne nécessite pas la mise en place d’une charpente très robuste.

En plus de tout cela, bien qu’il s’agisse d’une toiture faite à partir de composants naturels, elle est tout de même très pérenne. Sa durée de vie est en moyenne de 50ans, voire plus si elle est correctement entretenue.

Quels sont les inconvénients d’une toiture en chaume ?

D’abord, les toits en chaume s’adaptent, certes, à tous styles de charpentes, mais, par contre, ils ne conviennent qu’à des toitures dont la pente est supérieure à 35°. Étant dépourvue de gouttière, cette pente est indispensable pour que l’eau de pluie s’écoule convenablement sur le toit. Dans le cas contraire, cette va stagner au niveau du chaume et engendrer son pourrissement.

Ensuite, il s’agit d’une toiture qui peut facilement partir en flamme ! Du coup, l’installation d’une sortie de cheminée est assez délicate et nécessite l’expertise d’un expert couvreur.

Enfin, la pose d’un toit de chaume requiert une main-d’œuvre importante, et est par conséquent couteuse. Sans parler de la durée de son installation qui est relativement longue. De plus, ce type de couverture nécessite un entretien très fréquent et régulier pour éviter qu’il pourrisse.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *