Comment monter une cloison de séparation ?

Il y a des moments où l’on est obligé d’agrandir une pièce en démolissant les cloisons et des moments où plusieurs pièces sont au besoin. Quel que soit votre projet, le processus est simple. Il suffit de suivre les étapes et d’utiliser la bonne technique. Dans cet article, nous allons parler de la mise en place d’une cloison de séparation. Augmenter le nombre de pièces, ce n’est pas un problème. En quelques lignes vous allez comprendre ce qu’il faut faire.

Première étape : se préparer

Si vous comptez faire le travail vous-même, il faut vous préparer, ne serait-ce que sur l’outillage. Il est difficile d’accomplir une tâche sans les bons outils. Les outils standards d’un maçon peuvent faire l’affaire : un niveau à bulle, une corde de maçon, scie à métaux, une règle métallique, une cisaille à fer blanc, une ponceuse, un tournevis. Vous pouvez en trouver dans les magasins de bricolage ou allez sur le site https://www.cloison-plafond.fr.

D’abord, vous devez dépoussiérer la partie où vous allez installer votre cloison. Cela doit se faire de tous les côtés : murs, sol, plafond. En utilisant le niveau à bulle, tracer avec le crayon une ligne verticale le long du mur pour marquer l’emplacement de la cloison. Ensuite, tendez la corde à maçon depuis l’extrémité supérieure de la ligne et marquez le point sur le plafond ainsi que sur le sol. Ce sera à ce niveau que vous allez monter l’ossature pour la cloison.

Deuxième étape : mise en place des profilés horizontaux et verticaux

Pour pouvoir fixer la cloison en plaque de plâtre, il faut d’abord placer les ossatures des deux côtés. Cette ossature peut être en bois ou en métal. Pour informations, il est beaucoup plus pratique d’utiliser une ossature métallique. De plus, cette dernière saura supporter les diverses conditions environnantes comme l’humidité et la température. Découper ensuite les profilés du sol et du plafond à la bonne longueur. Mettez une bande d’isolation acoustique au dos et clouez-les au sol et au plafond à l’aide d’une cheville à clouer en gardant un espace de moins d’un mètre.

Procédez de la même manière avec les profilés verticaux avec un intervalle de 60 cm entre les profilés horizontaux. Ensuite s’en suit la mise en place de la bande d’isolation acoustique.

Troisième étape : installation de la cloison en plaque

Si les mesures sont exactes, le bord de chaque plaque doit tomber au milieu du profilé suivant. À l’aide d’une cale en bois, vous serez amené à remonter la plaque contre le plafond. Sur un intervalle de 30 à 50 cm, au niveau de l’ossature, fixez-y les plaques sur les profilés verticaux et horizontaux. Une fois que vous avez mis en place toutes les plaques, il ne vous reste plus qu’à installer les diverses canalisations nécessaires.

Quatrièmement étape : revêtement de la cloison

 Une fois le tout monté, il ne reste plus que la finalisation. Il y a d’abord le jointoiement qui consiste à remplir les éventuels trous avec de la poudre d’enduit. Ensuite, appliquer une bande sur les séparations des plaques. La dernière étape se focalise sur le recouvrement de l’ensemble avec de l’enduit finalisé par le ponçage.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *